22 novembre 2017

Home by Nightfall, de Charles Finch


Charles Lenox, mon cher détective victorien, est de retour avec une neuvième aventure !


Résumé :

Londres, 1876. L'agence de détectives de Charles Lenox a enfin pris son essor, et le cas particulièrement mystérieux de la disparition d'un grand musicien en visite à Londres lui fait de l'oeil. Mais au même moment, son frère, veuf depuis peu et en pleine dépression, a besoin de sa présence dans la maison campagnarde familiale. Charles l'y accompagne, quitte à essayer de résoudre à distance le cas du musicien, mais se rend bien vite compte qu'un autre mystère l'attend dans son village natal...


Mon avis :

La série des romans policiers ayant pour héros notre gentleman victorien Charles Lenox se poursuit avec ce neuvième tome (déjà !). Et je dois avouer que je ne m'en lasse toujours pas. Il y a quelque chose de particulièrement attachant chez ce monsieur au grand coeur et sans histoires, qui vit dans un petit monde plein de tendresse, et ne semble jamais exagérément affecté par le mal qu'il rencontre. Ces aspects sont encore plus présents dans la version audio originale du livre : le narrateur sait donner à Charles une voix expressive mais si douce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. Pour des raisons que j'ignore, alors que j'avais déjà acheté ce tome en version audio, les tomes précédents ont disparu du catalogue d'Audible (et celui-ci aussi, d'ailleurs, après que je l'ai acheté), ce qui fait que j'ai du alterner au fil des tomes entre la version ebook et la version audiolivre. Eh bien j'avoue que si j'aime les deux, je préfère la version audiolivre, tant le narrateur arrive à me rendre les personnages très proches. 

20 novembre 2017

Les aventuriers de la mer, tome 2 : L'Arche des Ombres, de Robin Hobb


Aujourd'hui je vous propose un bon morceau de fantasy !


Résumé :

Est-ce la fin pour la famille Vestrit ? Depuis qu'Ephron, le patriarche, est mort, tout va mal.  Son vaisseau, Vivacia, a été utilisé pour le transport d'esclaves, absorbant toute la souffrance de son cargo, puis a été prise par l'ambitieux pirate Kennit. Althea, la fille cadette d'Ephron, s'est enfuie. Les dettes s'accumulent, et la situation politique devient de plus en plus difficile à cause d'un jeune Satrap qui ne respecte pas les promesses faites par ses ancêtres. 


Mon avis :

Comme je l'avais expliqué dans mon billet concernant le tome 1, je n'ai pas vraiment choisi cette lecture, car c'est un livre qu'une jeune femme handicapée m'a demandé d'enregistrer pour qu'elle puisse en profiter. Si on ne tient pas compte du fait que c'est une lecture qui m'a pris une quarantaine d'heures à voix haute (et ça, je vous assure, c'est dur !), je me suis bien amusée. La première partie m'avait ouvert l'appétit et j'étais impatiente d'en apprendre plus.

17 novembre 2017

Terra Ignota, book 2 : Seven Surrenders, d'Ada Palmer


Je vous ai parlé récemment du premier tome de cette série, et je l'avais tout simplement adoré. Vous vous doutiez bien que je n'allais pas attendre longtemps avant de me jeter sur le deuxième, non ?


Résumé :

La vérité a éclaté, le secret est révélé : la société du vingt-cinquième siècle que décrit le criminel Mycroft Canner vit une paix basée sur un programme d'assassinats ciblés, organisés en collusion par la plupart des nations. Comment le public va-t-il réagir ? Est-il encore temps de sauver la paix planétaire maintenue depuis des générations ?


Mon avis :

Ce roman est la suite directe du premier tome de cette série, "Too Like the Lightning"; en fait, il s'agit vraiment d'une histoire unique coupée en deux. Mycroft Canner est toujours aux commandes de la narration (qu'il confie parfois, temporairement, à d'autres témoins). Les personnages sont les mêmes, la société aussi, et les événements découlent directement de ceux du premier tome. Du coup, forcément, j'ai enchaîné cette lecture directement après la première partie.

16 novembre 2017

The Sandman, tome 1 : Préludes et Nocturnes, de Neil Gaiman et autres


Je ne vous parle pas souvent de BD sur ces pages, mais de temps en temps j'essaie de remédier à mon manque de connaissances dans ce domaine et je m'attaque à un pilier du genre. Aujourd'hui, je vous parle du début de la série Sandman, scénarisée par Neil Gaiman ! 


Résumé :

1916. Roderick Burgess, grand mage d'une secte dédiée aux pouvoirs occultes, entame une cérémonie pour capturer La Mort. A la place, c'est Morpheus, le Seigneur des Rêves ou le marchand de sable, qui est fait prisonnier. Pendant 70 ans, Morpheus attend son heure, prêt à briser ses chaînes à la moindre occasion et prendre sa revanche. Ce qu'il ignore, c'est qu'en son absence son Royaume s'effondre et ses outils magiques sont éparpillés, avec de graves conséquences pour l'humanité...


Mon avis :

Le livre que j'ai lu, le premier tome de l'intégrale en VO, contient les huit premiers épisodes épisodes de la série Sandman :
1. Sleep of the Just
2. Imperfect Hosts
3. Dream a Little Dream of Me
4. A Hope in Hell
5. Passengers
6. 24 Hours
7. Sound and Fury
8. The Sounds of Her Wings

14 novembre 2017

Un cadavre dans la bibliothèque, d'Agatha Christie


Je vous ai déjà parlé plusieurs fois d'Agatha Christie sur ce blog, mais généralement en me concentrant sur les titres moins connus de sa gigantesque bibliographie. Cette fois-ci, je chronique l'un de ses romans les plus classiques.


Résumé :

Le colonel Bantry et son épouse ont du mal à croire leurs domestiques quand on leur annonce un jour, au réveil, qu'il y a un cadavre dans leur bibliothèque... Le corps d'une jeune femme habillée de façon un peu vulgaire est en effet allongé sur le tapis. Le colonel ne l'a jamais vue, mais son épouse sait que les rumeurs naîtront bientôt si on ne découvre pas rapidement le meurtrier et pourquoi le corps a atterri chez eux. Heureusement, elle peut compter sur l'aide de son amie Jane Marple, qui connaît bien la nature humaine et a déjà fait ses preuves en tant que détective amateur...


Mon avis :

De temps en temps, ça fait du bien de se plonger dans une lecture facile, comme par exemple un petit polar gentiment mystérieux et pas trop chargé émotionnellement. Agatha Christie fait ça très bien : elle nous raconte souvent des histoires bien ficelées, pas trop longues, particulièrement peu sanglantes pour des histoires de meurtres, mais où le dénouement de l'intrigue ressemble à un puzzle dont on attend avec impatience la résolution.  Celui-ci ne fait pas mentir la règle.